Se positionner sur un marché



Afin de définir un marché, il est essentiel de connaître les différents acteurs ou concurrents qui y opèrent.

L’identification des concurrents permet souvent de se positionner soi-même.

Quelle est leur offre ? Comment se positionnent-ils dans ce marché ? Quelle est leur part de marché ?


Il est également nécessaire de suivre en permanence l’évolution du marché, de l’offre, ce que l’on appelle la veille concurrentielle. Elle doit permettre d’anticiper l’évolution du marché en devinant la stratégie des concurrents : baisses de prix, lancement de nouveaux produits…





Plusieurs types de positionnement sont possibles :

Positionnement géographique: où vais-je chercher mes clients ? Un positionnement local, régional, national ou international. Selon la taille de sa structure, ses ambitions et ses moyens financiers, une entreprise
va choisir un marché lui correspondant. Avec le développement fulgurant d'Internet, des PME ont pu élargir grandement leur marché.

Positionnement Prix : Mes concurrents vendent moins cher mais au détriment de la qualité, je décide de vendre plus cher avec des services supplémentaires pour justifier
la différence de prix ou bien je vends au même prix que mes concurrents mais avec un cadeau en plus, un service offert en plus, ou un système de fidélisation avec des réductions et des cadeaux à la clé, c'est l'avantage concurrentiel.

Image de marque : Le positionnement dépend de l'image de marque.
Sur un marché donné, une entreprise peut se positionner sur une image très qualitative avec des prix assez élevés ou bien une image de discounter avec des prix faibles
avec moins de garantie sur la qualité.






La loi Scellier pour économiser ses impôts.