L’échantillonnage


En premier lieu, il faut définir l’unité de sondage : individus, entreprises, foyers, communes, etc.
En second lieu, on détermine la taille de l’échantillon.

Enfin, on choisit parmi différentes techniques d’échantillonnage :


1. la méthode des quotas


L’échantillon devra avoir les mêmes caractéristiques que la population mère étudiée, selon certains critères.
Critères habituellement retenus : le sexe, l’âge, la catégorie socioprofessionnelle, le lieu d'habitation, le niveau d’études…

L’hypothèse est que l’échantillon étant représentatif du point de vue des critères retenus, il y de grandes chances pour qu’il le soit également concernant les caractéristiques de l’enquête.





2. la méthode des itinéraires


Pour les enquêtes en porte-à-porte, cette méthode consiste à fixer une règle afin que le facteur aléatoire entre en jeu au maximum dans la sélection des interviewés : par exemple, sur un itinéraire précis et le plus étendu possible, l’enquêteur devra interroger une personne sur 5.


3. la technique par tirage aléatoire


Il s’agit de la méthode la plus rigoureuse et la plus scientifique : fondée sur la théorie des grands nombres.

Les individus sont tirés au sort de manière aléatoire au sein de la liste exhaustive de la population mère.
Cette méthode est parfois difficile à mettre en place en raison du nombre important d’individus de la population étudiée.

En fonction du nombre d'individus interrogés, on peut calculer la marge d'erreur. Plus la marge d'erreur est faible, plus l'échantillon est représentatif.
La marge d'erreur ne dépend pas de la proportion de la population mère interrogée mais de la taille absolue de l'échantillon : en général on considère que la taille standard d'un échantillon afin d'obtenir des résultats valables est de 1000 individus.
La marge d'erreur n'augmente pas proportionnellement à la taille de l'échantillon.





4. les échantillons arbitraires


Les personnes interrogées seront choisies de manière arbitraire et intuitive, lorsque la représentativité n’est pas primordiale dans l’étude.



La loi Scellier pour investir et payer moins d'impôts.